Imprimer

Mise en garde de Cheikh Khâlid Abder-Rahmân contre Yahyâ Al-Hajourî

Écrit par Sheikh Khâlid Abder-Rahmân. Publié dans Articles

Mise en garde de Cheikh Khâlid Abder-Rahmân contre Yahyâ Al-Hajourî :
Il n’a laissé personne parmi nos imams … ! Les chouioukh du Yémen qui le précèdent en science et en âge, ils les critiquent et les appellent sectaires (hizbiyyoun) !

La question suivante fut posée à Cheikh Khâlid ‘Abder-Rahmân –qu’Allah le préserve : "Celui qui pose la question demande : En ce qui concerne Yahyâ Al-Hajourî, est-il un innovateur ?".

La réponse du Cheikh qu’Allah le préserve :

"Yahyâ est un perdu, c’est un perdu. Moi, cela fait des années que je mets en garde mes étudiants particuliers contre lui ! C’est quelqu’un qui critique beaucoup nos imams !

Il dit au sujet de Cheikh ‘Oubayd que c’est un dajjâl ! Et qu’il est aveugle de la vue (N.d.t : C’est un jeu de mots ignoble car le Cheikh est atteint de cécité qu’Allah le guérisse et le préserve.) et (et en termes) de clairvoyance ! Et il dit au sujet de Cheikh Rabî’ qu’il cherche la fitnah ! Malgré son âge avancé ! Et il dit au sujet de Cheikh Mohammad bin Hâdî (Al-Madkhalî) qu’il est fou ou (que c’est) un idiot! Et il dit au sujet de Cheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî ceci et cela ! Yahyâ n’a laissé personne ! Il n’a laissé personne parmi nos imams … !

Les chouioukh du Yémen qui le précèdent en science et en âge, ils les critiquent et les appellent sectaires (hizbiyyoun) ! Et il a de mauvaises paroles sur certains Compagnons ! Et j’avais retranscrit sa cassette (ayant pour titre) "Ath-Thanâ ar-rafî’" de ma propre main, cette cassette et ce qu’elle contient comme égarement".

L’une des personnes assises : "An-Noush ar-rafî’".

Le cheikh: "An-Noush ar-rafî’", "Ath-Thanâ ar-rafî’"! S’il écrit le hadîth en fonction du sens, n’est-ce pas comme cela que tu écris le titre d’une cassette de Yahyâ !

Donc ce An-Noush-là, ar-rafî’ je l’ai retranscrit de ma propre main et je l’ai entendu de ma propre oreille et je n’en ai chargé personne puis j’ai pensé à le réfuter puis est arrivée la fitnah de Dammâj et la fitnah de la guerre est arrivée et donc nous nous sommes tus.

Et les chouioukh se sont abstenus et nous avons commencé à parler constamment de secourir les Gens de la Sunnah car Dammâj n’est pas Yahyâ ! Il y a à Dammâj des étudiants en sciences islamiques salafis connus mais Yahyâ est une tête de fitnah ! Yahyâ est une tête de fitnah ! Un haddâdî détestable !

Et notre père Sheikh Rabî’ m’a avait dit depuis longtemps et moi je me taisais à son gré et obéissant à son ordre et c’est un savant, il dit : "Yahyâ est un haddâdî ignoble! Pire que Mahmoud Al-Haddâd Al-Misrî !".

Ses élèves se tiennent devant lui et leur poète dit : "Si son corps venait à fondre, il fondrait en Sunnah et en Coran !". Ceci est une mécréance ! Et une certaine période après avoir dit cela, la remarque est faite au poète et il vient et se repent !? Moi, j’éduque mes étudiants à ce qu’ils disent (des paroles) de mécréance devant moi ?! Quelqu’un dirait : "Si mon corps était fondu, je fondrais en Sunnah et en Coran ?!". Par Allah ! Il ne l’aurait pas fini sa (parole) que je lui aurais coupé sa langue ! Ceci est une Religion ! Il n’y a pas de bien en Yahyâ ! Il est ignoble, égaré, déviant et innovateur ! Qu’il est digne d’être innovateur, égaré !

Nous avons caché et nous avons patienté … et patienté…et patienté jusqu’à ce que la patience se lasse de notre patience ! Et lui n’augmente qu’en malveillance et en mal ! Qu’Allah le combatte!".


Ecouter le Cheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.



Télécharger (PDF)| Télécharger (mp3)  |   Durée : 0 h 03 min

Source : www.sahab.net
Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman